Article : Comment choisir sa ventilation mécanique contrôlée ?

5,00

Article de 700 mots pour un site ou un blog parlant de la VMC.

Disponibilité : 1 en stock

Extrait d’un article rédigé sur la même base et sur la thématique : Comment choisir sa ventilation mécanique contrôlée ?

Après paiement, votre texte de 700 mots vous sera envoyé dans un mail avec un lien de téléchargement.

Je réalise les masters spins à la main, mais vous pouvez les relire, car des fautes peuvent parfois m’échapper.

Exemple :

Ventiler une maison est indispensable pour un maximum de confort.

La ventilation mécanique contrôlée doit travailler correctement pour être efficace

De même que sur n’importe quel accessoire, la poussière se dépose sur les systèmes de la VMC. Il n’y a aucune manipulation à faire après la pose.

Pour avoir un air sain, il faut prendre soin de sa VMC. Pour faire un test de l’aspiration, mettez votre main humide devant la bouche, vous devriez ressentir un courant d’air.

La VMC pour faire des économies

Une ventilation performante permet de renouveler l’air de l’habitation pour le rendre plus pur.

Par le biais de son échangeur thermique, le modèle à double flux récupère l’énergie présente dans l’air pollué puis la redirige vers l’intérieur, ce qui permet une récupération d’énergie donc des économies sur les factures.

Les systèmes à double flux sont plus performants, car ils filtrent l’air entrant.

Si le budget le permet et si cela n’impose pas de gros travaux, la VMC double flux est a privilégiée.

Entretien de la ventilation mécanique contrôlée

Au fil du temps, la VMC accumule de la poussière aussi bien au niveau des bouches d’aspiration, des gaines ou du caisson moteur. Pour garder l’efficacité de celle-ci, un coup de chiffon et un simple soufflage sont suffisants.

1-Le bloc moteur :

Coupez le disjoncteur avant toute intervention sur la machine. Il arrive que le compartiment moteur soit difficile à ouvrir, adaptez vos outils en fonction.

Si au contraire, c’est possible, dépoussiérer le moteur et vérifier l’usure du système des roulements.

2- Les tuyaux d’évacuations d’air :

Il est difficile de nettoyer les tuyaux d’aérations, si cela s’avérait nécessaire, il serait préférable de contacter un professionnel. Regarder bien pour voir s’il n’y a pas de trous.

3- Les bouches d’extraction :

Par ailleurs, l’humidité peut créer des moisissures à l’intérieur. La poussière à tendance à se fixer sur les bouches d’évacuation à cause du taux d’hygrométrie important.

Il faut veiller à ce que la grille reste propre. Si la bouche n’est pas démontable, enlever la saleté directement sur place. Dans le cas d’une bouche hygro-réglable, il est important de ne pas trop l’humidifier.

Faire le bon choix concernant son matériel :

• Combien consomme un système de ventilation ?

• Est-ce qu’elle est bruyante ?

• Est-ce qu’elle va garantir une parfaite hygiène de l’air intérieur ?

Vous avez ainsi les principaux axes pour faire le bon choix.

Retrouver aussi d’autres Masters Spins de Bricolage : Comment rénover un mur avant de le peindre.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Article : Comment choisir sa ventilation mécanique contrôlée ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

error: Content is protected !!